Petite astuce réalisé lors d’une permanence à la Cyclofficine ASVP, car une personne avait changée la fourche de son vélo et n’avait pas trouvée une fourche pour la taille exacte de sa roue ou s’était trompée lors du choix de la fourche. On s’en fout de savoir si c’était une erreur ou non, ça arrive, et pour ne pas tout recommencer, parfois les bidouilles ça suffit et ça contente pour l’usage qu’on en fait et pour pas avoir besoin de tout recommencer de zéro : ça peut être déprimant et chiant (on a pas toujours le temps, l’important c’est de rebondir pour avancer).
Dans notre cas, la fourche était une fourche pour roues de 26″ (a priori), et la personne qui réparait son vélo, cherchait à mettre une roue de 28″ !!! Ayayah ! (Peut-être que ça change un peu la position du vélo, mais pour cette personne, ce n’était pas un problème ;)) Et oui, les machoires de freins v-brake ne permettaient pas correctement d’atteindre la bande de freinage de la jante avec les patins. L’ouverture de la machoire de frein permettant de mettre le patin n’allez pas assez haut : c’est pas prévu pour ce genre de circonstances ! bah oui : fourche 26″ = roue 26″, les machoires de freins s’installent pour convenir à une roue où la bande de freinage se trouve pas trop loin de l’endroit de fixation, et là c’était un peu plus haut – forcément (sinon c’est pas drôle) !
La bidouille consistait à bien attacher une plaque de métal à chaque côté de la machoire de frein, et avoir un emplacement plus haut, pour ajuster et positionner le patin de frein. Regarde plutôt, les images parlent plus que les mots parfois 🙂

Le détail de la bidouille en dessin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *