Vélo cargo paré pour un voyage en itinérance, avec toujours un espace libre devant pour le petit chien <3

Pour le Grand Prix Intergalactique du Vélo Porteur Inventé (Le concours des machins), on s’est relancé dans l’aventure de la construction de vélo cargo (on n’arrête pas !). L’idée est de présenter le Ti-cargo et sa méthode de construction. L’évènement se déroulera le 23 et 24 septembre à Redon, ce qui n’est pas à côté du tout du tout (+1000 km) ! On a donc préféré trouver un lieu à mi-chemin, afin de le construire, à partir de zéro, et faire un minimum de trajet vélo-train avec (faire la distance à vélo n’était pas trop envisageable non plus :/) et ne pas être contraint de faire direct le chemin retour sur Marseille, tout en ramenant le vélo (galère galère !). On ne sait pas encore si le vélo cargo se retrouvera sur Marseille dans le futur, mais au moins, on aura un vélo à présenter (et ça ne sera pas un vélo déjà utilisé sur Marseille), et qui sait, il pourra faire sans doute unE autre heureuxE ailleurs (que sur les terres phocèennes).

On s’est donc arrêté en Gironde, posé en campagne, avec le sac de voyage remplis de quelques tubes de vélos mis de côté, pensé en avance pour la construction du futur vélo cargo; avec un accès à un petit cabanon équipé d’un petit poste à souder et une disqueuse, faisant office d’espace de construction. Au top !

Pour commencer, il manquait seulement – a priori -, la base : le vélo, et une fourche de 20″. Pour cela nous sommes passés à GEM les vélos (facebook), sur Cadillac sur Garonne, à un atelier vélo d’auto-réparation du réseau Heureux-Cyclage, afin de récupérer ce qui fallait, et de préférence, une épave complète voué à la déchet’. Pour le remontage des pièces, et la dernière étape du vélo, on passera aussi les voir. Merci à elleux pour les échanges partagés, la bonne humeur, et leur confiance. Super projet, qui se trouve plongé dans l’aventure vélo sans trop le vouloir (:

Notre Groupe d’Entraide Mutuelle est une association parrainée par le Centre Hospitalier et la Mairie de Cadillac (Gironde) et financée par l’Agence Régionale de Santé. Elle est destinée aux personnes en situation de handicap ou/et isolées. Notre GEM a pour missions de lutter contre l’isolement et les stigmatisations, de favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap.

https://www.heureux-cyclage.org/@gem-entre-acte@.html

Fourche

La technique utilisée pour la construction de fourches.

Le prolongement de la pipe de direction vient d’un vélo qui avait déjà été sélectionné (un vieux vélo) et qui a une pipe de direction de 17cm. On avait la fourche d’origine (très grand tube, pratique !), qu’on a gardé, et qui nous a servis pour construire la nouvelle fourche, car la méthode utilisant le tube de barrière vaubant n’a pas été utile ici. Le tube faisant guide pour la construction de la fourche n’était pas assez grand pour faire coulisser le tube de la barrière vaubant – tant pis.


Pipe de direction

L’idée est de prendre un cadre avec une pipe de direction grande pour l’extension, afin de compenser la longueur de la nouvelle fourche + la petite roue, tout en maintenant, à peu près, les angles du vélo d’origine. Faudrait pas avoir la selle trop en arrière, ou la pipe de direction trop droite. On perdrait en équilibre, et en maniabilité. Ici le cadre pour agrandir la pipe de direction, avait un tube de 19cm. À la fin, le vélo a une longueur de pipe de direction de 31 cm.


Porte bagage avant

Par flemme, et parce que à la Cyclo on avait ça qui trainait et qui n’était pas complet, on a pris une plateforme acier avant de vélo Decathlon (qui se fixe à l’avant du vélo). On aurait pris une plateforme de chariot ou autre sinon pour ne pas avoir besoin de tout construire.


Porte bagage arrière

Création d’un porte bagage à base de guidons de course.


Après remontage pièces

Partis en vadrouille en Bretagne après le Concours

One Reply to “Vélo Ti-cargo Bakongo (en Bretagne)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *